De plus en plus de produits de beauté et de vêtements vantent le « nu », l'effet

«naturel».

On parle depuis quelques années d’une tendance « nude » mais d’où vient cet anglicisme ?

Ce terme aurait été employé au milieu des années 1990 par le maquilleur britannique Dick Page. A l’époque, les couleurs très saturées étaient à la mode . Pour contrer cette overdose pigmentaire, il a défendu l’idée d’un naturel travaillé. En maquillage, il doit s’agir d’un teint nu sophistiqué. En anglais, le mot « nude » qualifie l’état d’un modèle face à un peintre ou à un photographe.

Tout comme La petite robe noir, l'élément nude dans sa garde-robe ou dans le maquillage, c’est un peu l’incontournable. Une paire d’escarpins, un vernis, un manteau, une robe, une écharpe, ou du blush, c’est la ronde des nudes !

Au placard les couleurs saturées ! Place au nude !Au placard les couleurs saturées ! Place au nude !Au placard les couleurs saturées ! Place au nude !
Au placard les couleurs saturées ! Place au nude !Au placard les couleurs saturées ! Place au nude !Au placard les couleurs saturées ! Place au nude !
Retour à l'accueil